Page 6 - #PSLmaVille N 20
P. 6

p o r t r a i t Laetitia Trojani

    Le Major Trojani
    est aux commandes

               Laetitia Trojani a pris ses fonctions à la caserne au début de cette année 2018.
               Venue de Saint Martin de Crau, elle commande désormais les 12 militaires de
               la brigade de Port-Saint-Louis-du-Rhône.

“Je ne supporte pas                                                                                  différentes de celles que
      l'injustice"
      Cette réflexion, glissée                                                                       j'avais à gérer à St Martin
      incidemment au détour
      d'une conversation,                                                                            de Crau". Port-Saint-
      décrit parfaitement le
      Major Trojani. Laetitia                                                                        Louis-du-Rhône                  est
      Trojani aspire à rendre
      aux habitants le service                                                                       moins sensible aux
      public dont elle est
      responsable : protéger                                                                         cambriolages, rackets et
      les habitants de Port
      Saint Louis. Récusant                                                                          agressions que d’autres
      l'image d'Epinal du képi au bord de la route visant à faire du
      chiffre, elle fait de la sécurité et de la sûreté des Saint-Louisiens                          villes. Elle l’est en
      une mission primordiale.
      Formée à l’école de Montluçon dans l’Allier, elle est affectée                                 revanche plus vis-à-vis
      en Brigade territoriale en Haute Loire, elle devient rapidement
      officier de police judiciaire et intègre la brigade de recherches                              des violences
      de Brioude (43) puis celle de Montluçon (03). Seule femme de
      la brigade, elle se voit confier les cas présumés de viols et                                  intrafamiliales,                une
      violences. Elle y développe son sens aigu de la justice et de
      l’aide aux victimes.                                                                           performance dont on se
      Quand l’appel du sud devient trop fort pour cette marseillaise,
      elle demande sa mutation en Provence Alpes Côte d’Azur. Sa                                     passerait bien, qui fait
      demande de mutation acceptée. Elle s'installe à Peyrolles en
      2008, devient adjudant en 2010 et adjudant-chef en 2013. Elle          malheureusement écho à la campagne d’information nationale
      est alors en poste à St Martin de Crau où elle est l'adjointe du
      commandant de brigade.                                                 contre les violences envers les femmes.
      En ce début d’année 2018, la voilà Major et commandant de
      la brigade de Port-Saint-Louis-du-Rhône. Elle a sous ses               Le major Trojani gère ces problématiques avec son
      ordres 9 sous-officiers et 3 gendarmes adjoints. Fait atypique,
      la caserne saint-louisienne compte plus de femmes que                  professionnalisme acquis tout au long de sa carrière. Protéger
      d'hommes, un ratio largement supérieur aux statistiques
      nationales. Le Major Trojani a rapidement pris ses marques             et servir, une fois de plus pour rassurer et mettre à l’abri les
      dans ce territoire spécifique par bien des aspects. "Il y a un
      vaste territoire à couvrir. C'est une caractéristique marquée. En      victimes tout en interpellant les mis en cause pour les déférer
      outre, les problématiques que l'on peut rencontrer ici sont
                                                                             rapidement au parquet.

                                                                             En dehors de cette activité, ses effectifs sont présents sur le

                                                                             terrain. « Les gendarmes ont un bon rapport avec la population.

                                                                             L’image du gendarme est positive. Je tiens à favoriser ce

                                                                             contact. On n’est pas là pour verbaliser et faire du chiffre, mais

                                                                             bien pour rassurer, aider, protéger. J’insiste pour que les

                                                                             gendarmes soient présents là où on a besoin d’eux. Ce n’est

                                                                             pas toujours facile, nous sommes 13 militaires là où la police

                                                                             affectait 40 personnes. C’est une des grandes différences des

                                                                             métiers de gendarme et de policier. Nous sommes moins

                                                                             nombreux, mais plus polyvalents. Nous sommes des «

                                                                             généralistes » de la sécurité, là où la police a spécialisé ses

                                                                             effectifs. Cela nous conduit à penser notre métier

                                                                             différemment, forcément plus proche de la population.»

                                                                             Le gendarme, ou « la » gendarme, plus souvent ici, est ferme,

                                                                             mais courtois. Il se plaît à rencontrer la population. Les

                                                                             patrouilles en véhicules ou à pied sont fréquentes, les

                                                                             patrouilles en VTT ont démarré, pour un meilleur maillage, un

                                                                             meilleur service, une meilleure protection.

#6

                                                                                                                          ort saint louis du rhône
   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11