Page 3 - #PSLMaVille Numéro 19
P. 3

éditorial          Mes chers                              Colonel Arnaud BELTRAME
                   Administrés,                                                (1973-2018)

                   A l’heure où je rédige cet édito, je suis toujours habité par l’horreur de ce nouvel
                              attentat commis dans l’Aude. Une nouvelle fois, au nom d’une idéologie
                              mortifère, notre nation a été frappée au cœur du territoire national. Une fois
                   de plus, qui est toujours une fois de trop, la France pleure ses victimes et
                   accompagne de ses pensées leurs proches et leurs familles.
                   Face au fanatisme, face au totalitarisme, et face au scepticisme ambiant, notre Nation
                   a le devoir de se retrouver dans l’union absolue, la France mérite qu’on lui donne le
                   meilleur de soi.
                   Arnaud BELTRAME, enfant de la France, officier supérieur de la Gendarmerie
                   Nationale a comme l’a dit le Président de la République « conjuré l’esprit de
                   renoncement et d’indifférence qui parfois menace, il a montré que le socle vivant de
                   la République, c’est la force d’âme. »
                   En effet cet homme a imprégné définitivement notre nation dans cette guerre
                   idéologique, sur le sens de l’héroïsme.
                   En sacrifiant sa vie en échange d’une autre, il a démontré que dans notre modèle de
                   société, un héros n’est pas celui qui meurt en martyr en détruisant des vies
                   innocentes au nom d’une quelconque idéologie, mais au contraire, nos héros portent
                   la valeur de la vie humaine au dessus de tout.
                   Cette leçon doit rester gravée dans le cœur de chacun d’entre nous.
                   Ensemble, dans notre belle commune, nous contribuerons à protéger activement
                   cette idée de la société.
                   En poursuivant l’objectif commun d’un mieux vivre ensemble, porté par des politiques
                   publiques ambitieuses au service de l’intérêt général.
                   Et en déployant au côté de la communauté éducative toute notre attention dans nos
                   actions envers notre enfance et notre jeunesse.
                   C’est un engagement quotidien. Je sais pouvoir compter sur chacun d’entre vous.

                   Vive la patrie des droits de l'homme.
                               Vive la République.

                   Vive PORT SAINT LOUIS DU RHÔNE.

                        VIVE LA FRANCE

                                                                 Votre Maire
                                                          Martial ALVAREZ

                                                          #3

MARS • AVRIL 2018
   1   2   3   4   5   6   7   8