Page 5 - #PSLMaVille Numero 16
P. 5

Rentrée 2017,
entre continuité et rupture

          C’est l’heure de reprendre le chemin de l’école. A Port Saint Louis
          on continue à proposer des contenus de qualité aux enfants pendant
          et autour de l’école, mais on arrête les cours le mercredi matin.

L’imposition de la semaine à 5 jours avait en son temps          Cécile Dupont
défrayé la chronique à Port Saint Louis. Les élus, engagés aux
côtés des enseignants, des services, des parents et bien sûr     adjointe au maire déléguée à
des enfants, défendaient un « Modèle Port Saint Louisien »       l’Education.
dans lequel le temps libre avait déjà été structuré et optimisé
pour offrir le meilleur programme possible.                      Notre commune a, dès l’instauration
                                                                 de la semaine à 5 jours, constitué
Le Maire avait finalement appliqué la réforme imposée, allant    une commission d’analyse de l’effet
jusqu’à construire avec les services un vrai programme           de ces nouveaux rythmes scolaires.
éducatif dans les Temps d’Activité Périscolaire désormais        Ce réseau a très rapidement réagi
intégrés à l’emploi du temps. L’inquiétude des parents           lorsque la possibilité de dérogation
tournait alors autour de la fatigue des enfants. Des             à la semaine de 5 jours a été
commissions ont été rapidement mises en place pour évaluer       annoncée. Rencontrant tour à tour
l’impact de cette semaine à 5 jours sur la concentration ou la   les différents acteurs, nous avons pu
fatigue des élèves. Finalement, alors que les premiers           mesurer à quel point tout le monde
résultats laissaient penser qu’en effet le rythme soutenu        désirait un retour à la semaine de 4 jours. Parents d'élèves et
pouvait être préjudiciable, il aura été décidé au plus haut      enseignants se sont en effet prononcés en faveur de ce retour à
niveau de supprimer le caractère universel de cette réforme      4 jours à 90%. Restait donc à prendre cette décision en Conseil
scolaire en permettant aux villes le désirant de revenir à leur  d’Ecole, puis en conseil municipal et faire valider cette décision
semaine à 4 jours.                                               auprès du Directeur Académique des services de l’Education.
                                                                 Tout est allé très vite et mi-juillet la question était réglée, sur le
                                                                 papier du moins. Il faut féliciter les services municipaux d’avoir
                                                                 su recréer un programme complet d’animations périscolaires sur
                                                                 de nouvelles bases en moins d’un mois et demi. Le travail était
                                                                 colossal et pourtant a semblé naturel vu de l’extérieur. La rentrée
                                                                 s’est effectuée dans les meilleures conditions. Le programme
                                                                 d'activités extrascolaires proposé cette année est de qualité,

                                                                                                                                         #5

SEPTEMBRE • OCTOBRE
   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10